Document de départ

Accueil - Dessin animalier - Portraits - Livres Souvenirs - Divers (propos) - BLOG

Le document de départ

    Je pars le plus souvent d'une photo (sauf pour dessiner des objets du quotidien), cherchée dans une revue ou que j'ai réalisée moi-même (portrait de mes proches ou d' animaux familiers, photos prises dans un zoo ou pendant une promenade).  
  
    Une photo peut sembler parfaite mais pêcher par l'absence d'un détail hors champ ou masqué par un élément du décor que je n'ai pas l'intention de représenter. 

    Parfois c'est une zone de transition entre plumes et pattes par exemple qui peut manquer de détails, or j'ai besoin de comprendre pour dessiner. Je peux partir d'un document flou mais pas d'une photo qui présente des zones trop bouchées, trop sombres, que je ne pourrai pas retranscrire faute d'intégrer la façon dont elles sont faites. De mon point de vue, j'obtiendrai une sorte de terra incognita comme sur les cartes anciennes, remplie de façon empirique et qui me sautera aux yeux par son manque de cohérence avec le reste du dessin, car certains détails anatomiques ne peuvent être inventés.